GdL

Programme de recherche et d’éducation en vue de la conservation de la mégafaune marine du Golfe du Lion

Résumé

Le Golfe du Lion est actuellement considéré comme une entité biogéographique à part entière en Méditerranée nord-occidentale, relativement riche en biomasse avec de fort enjeux économiques. Mais on ignore encore beaucoup de certains compartiments faunistiques, notamment concernant les prédateurs supérieurs comme les cétacés et les oiseaux marins : taille et structure de leur population ? Utilisation de la zone ? Importance de la zone au niveau méditerranéen ? Lieu de passage ou fidélité à ce site ? Le Golfe du Lion est également une zone fortement utilisée et exploitée par l’Homme. De nombreuses activités s’y développent (pêche, trafic maritime, éoliennes offshore, nautisme…), souvent impactantes pour les vertébrés supérieurs (collision, dérangement, captures accidentelles, dégradation de leur habitat,…) générant des enjeux de conservation spécifique à ce secteur. Le Golfe du Lion est donc le siège de propositions et de mise en place d’aires marines protégées dont les statuts et les objectifs de protection sont divers. Le projet GdL vise à faire un état des lieux en mer sur la mégafaune marine du Golfe du Lion, en particulier le Grand dauphin ainsi que sur les différentes activités humaines qui s’y déroulent. Ceci afin de comprendre les menaces, les enjeux de conservation de ces espèces menacées et de proposer aux gestionnaires des méthodes et des mesures adaptées pour faire un monitoring de ces populations et limiter les interactions négatives avec les activités humaines.

Phase 1 : Le Grand dauphin du Golfe du Lion

Introduction et Contexte

Etant actif au niveau national et international sur le Grand dauphin de Méditerranée (responsable de la zone Golfe du Lion dans le groupe de travail méditerranéen sur le Grand dauphin de l’ACCOBAMS ; expert au niveau du RAC/SPA sur les cétacés pour l’élaboration d’Aires Marines Protégées dans et au large du Golfe du Lion ; expert pour l’Agence des Aires Marines Protégées sur les cétacés dans cette partie de la Méditerranée ; expert pour les sites Natura2000 « Grand dauphin » en Languedoc-Roussillon ; etc…) nous souhaitions aussi nous impliquer localement et impliquer les héraultais à la découverte et la sauvegarde de leur patrimoine faunistique.


Le programme Grand dauphin du Golfe du Lion (GdL) est un Programme de recherche et d’éducation en vue de la conservation du Grand dauphin dans le Golfe du Lion. Depuis deux ans nous menons une étude pilote avec plusieurs structures (Participe Futur, la SCS, …) dans le Golfe du Lion, avec collecte de données en mer durant l’été. Les informations déjà recueillies sont intéressantes et nous confortent dans la démarche entreprise.

Le programme GdL vise à une meilleure connaissance scientifique du Grand dauphin et aussi à comprendre quelle est l’importance du Golfe du Lion pour cette espèce. Il vise à impliquer les acteurs locaux, citoyens, entreprises, services d’état ou professionnels de la mer afin que chacun puisse :
- S’impliquer sur son territoire.
- S’impliquer dans un programme de recherche et d’éducation à l’environnement marin d’envergure (visant à une meilleure conservation d’une espèce protégée).
- Participer à l’étude d’une espèce patrimoniale et emblématique, mais sur laquelle pèsent toutes les menaces dues aux activités humaines.
- Contribuer à donner aux gestionnaires des informations sur les interactions entre les animaux et les activités humaines en vue d’une meilleure gestion intégrée des zones protégées.

Objectifs

  • Obtenir des éléments de références écologiques et démographiques sur la population de Grand dauphin du Golfe du Lion : taille, composition, sédentarité, relation avec les secteurs voisins (Provence, Corse, Baléares) afin de pouvoir définir l’impact des interactions avec les pêcheries.
  • Connaître l’utilisation de la zone par le Grand dauphin : arguments pour AAMP/Natura 2000
  • Donner des éléments pour les études d’impact lors de l’implantation de champ d’éoliennes offshore par exemple, ou pour les études d’incidence sur zone Natura2000 « habitat » (en tant que « background » de référence)
  • Former les élus, gestionnaire d’espace et décideurs aux enjeux de la conservation des cétacés en général et du Grand dauphin en particulier
  • Faire participer et Sensibiliser le grand public et les différents utilisateurs de la mer aux enjeux de conservation du Grand dauphin et sa cohabitation avec les activités humaines

Moyens et méthodes mis en œuvre

  • Collecte de données d’observation des dauphins, de photo-identification, de génétique, de comportement et de preuves d’interaction avec les activités humaines à partir d’un bateau
  • Collecte de données sur le terrain des différentes activités humaines (trafic maritime, activités nautique, bateaux de pêche) et collecte des activités impactantes dans le Golfe auprès des services de l’état
  • Elaboration d’une plaquette et d’un web-documentaire accessible via un site Internet dédié
  • Collaboration avec des structures d’éco-volontariat ou de science participative en créant un protocole de collecte simple accessible à tous et en formant les guides

Travaux réalisés

Publications sur l'écologie et la biologie du Grand Dauphin.

Résultats du projet GDEGeM mené par le GIS3M : un projet de 2 ans sur le Grand dauphin le long des côtes méditerranéennes françaises. EcoOcéan Institut était responsable de la zone "Golfe du Lion"

Partenaires

A nos côtés sont déjà engagés pour collaborer ou participer à l’un ou l’autre aspect de ce programme :

- Ifremer

- Adena (Agde, gestionnaire de réserve Naturelle et site Natura 2000)

- GIS3M

- Participe Futur

- Swiss Cetacean Society

- Cybelle Planète

- Cybelle Méditerranée

- Découverte du Vivant